MAC SST (Recyclage)

FORMATION MAC SST (Recyclage)

MAINTIEN ET ACTUALISATION des COMPETENCES

SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL      

Durée : 7 heures Lieu : Votre entreprise ou notre centre de formation

Nombre de candidats : de 4 stagiaires minimum à 14 stagiaires maximum avec 1 heure majoré par stagiaire supplémentaire au-dessus de 10.

Objectif : Maintenir à niveau les connaissances et les différents savoir-faire acquis lors de la formation initiale de Sauveteur Secouriste du Travail.

 Personnes concernées :

Toute personne qui est habilité Sauveteur Secouriste du Travail à jour de formation continue.

Méthodes pédagogiques :

  • La méthode pédagogique est active et participative. Elle alterne apport d’informations du formateur et exercices pratiques adaptés aux besoins professionnels des
  • Les outils d’évaluation théorique et pratique sont conformes au référentiel de l’INRS.

Moyens utilisés :

Mannequins pédagogiques (adulte, enfant, nourrisson), matériel divers (outils, pansements, maquillage), film pédagogique, présentation en diaporama de situations d’accidents simulés, défibrillateur d’instruction.

LE SAUVETAGE SECOURISME DU TRAVAIL

Les accidents du travail dans la profession ou dans l’établissement :

Présentation de l’intérêt de la prévention des risques professionnels.

Son rôle dans l’entreprise et en dehors de l’entreprise.

Son interaction avec les autres  acteurs de l’entreprise.

Le document  d’analyse des risques de l’entreprise.

Le rôle du Sauveteur Secouriste du Travail dans la prévention des risques professionnels Protéger, de protéger à prévenir, examiner, faire alerter, de faire alerter à informer, secourir.

PROGRAMME :

 

RECHERCHER LES DANGERS PERSISTANTS POUR PROTEGER

 Formation générale à la Prévention :

Des principes de base de la prévention.

Appréhender les concepts de danger, situation dangereuse, risque, source de risques, phénomène dangereux, mécanisme d’un accident.

Rendre le  SST capable de protéger en utilisant les notions développées dans la législation sur l’évaluation des risques :

Reconnaître, sans  s’exposer lui-même, les risques persistants qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement.

Supprimer ou isoler le phénomène dangereux ou soustraire la victime de la zone dangereuse sans s’exposer lui-même.

Connaître les signaux sonores.

Protection des populations en cas d’alerte (sirène).

EXAMINER LA VICTIME, ET FAIRE ALERTER 

Face à une situation d’accident du travail, le secouriste doit être capable de :

Examiner la ou les victimes avant et pour la mise en œuvre d’action choisie en vue du résultat à obtenir.

Reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un ou plusieurs signes indiquant que la vie de la victime est menacée.

Faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise (rendre compte à son responsable hiérarchique/chargé de prévention des dangers identifiés et des actions mises en œuvres).

DE FAIRE ALERTER A INFORMER 

Rendre compte des dangers identifiés et des actions éventuellement mises en œuvre à son responsable hiérarchique et/le ou les responsable(s) chargé(s) de la sécurité ou de la prévention dans l’entreprise

SECOURIR 

Un contrôle continue de :

Face à une situation d’accident du travail le secouriste doit être capable d’effectuer l’action (succession des gestes) approprié à l’état de la ou des victimes :

La victime saigne abondamment.

La victime s’étouffe.

La victime répond, elle se plaint de sensation pénible et/ou présente des signes anormaux.

La victime répond, elle se plaint de brûlures.

La victime répond, elle se plaint d’une douleur l’empêchant de faire certains mouvements.

La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment.

La victime ne répond pas, elle respire. Cas ou la victime se trouve sur le ventre.

La victime ne répond pas, elle ne respire pas (adulte, enfant et nourrisson) (réanimation cardio-pulmonaire et utilisation du défibrillateur externe-DAE, chez l’adulte et chez l’enfant de moins de 8 ans).

RISQUES SPECIFIQUES A L’ENTREPRISE

Situation inhérente aux risques spécifiques :

Tout risque spécifique qui nécessite de la part du SST une conduite à tenir particulière ou complémentaire à sa formation est traité par le médecin du travail en complément de la formation de base ou par le formateur,  si les informations nécessaires à la bonne réalisation de son action lui sont communiquées par le médecin du travail.

Risque spécifique à la profession.

Risque spécifique à l’entreprise.

Conduite particulière à tenir : désamiantage,  acide fluorhydrique, acide cyanhydrique,….

Saignement  abondant, pose d’un garrot sur chantier.

Utilisation de techniques d’intervention ou de matériels spécifiques.

Validation de la formation :

Un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail sera délivré au candidat qui aura participé activement et dont l’évaluation continue sera favorablement signée par le formateur pour une validité de 24 mois

Une évaluation sera réalisée avec les stagiaires sur le déroulement du stage.

Publicités